À compter du 1er novembre 2021, les préfets pourront interdire temporairement aux applications d’aide à la conduite ou à la navigation par géolocalisation de diffuser tous messages ou indications qui signalent la présence des forces de l’ordre et de certains contrôles routiers d’alcoolémie et de stupéfiants. C’est ce qu’indique un décret paru au Journal officiel le 20 avril 2021. Quelles sont les mesures ? Quelles sont les sanctions ? Les détails avec Service-Public.fr.


Source: Legislation
Applications GPS : le signalement de certains contrôles routiers pourra bientôt être interdit