Tout mur servant de séparation entre bâtiments, ou entre cours et jardins, et même entre enclos dans les champs, est présumé mitoyen s’il n’y a titre ou marque du contraire. En revanche, cette présomption de mitoyenneté ne s’applique pas à un mur de soutènement. C’est ce qu’a considéré la Cour de cassation, dans un arrêt rendu le 26 janvier 2022.


Source: Logement
La présomption de mitoyenneté ne s’applique pas à un mur de soutènement