Dans le cadre d’une procédure de divorce, lorsque la jouissance exclusive du logement familial est attribuée à l’ex-épouse de l’entrepreneur individuel, ce bien devient saisissable pour les créanciers professionnels de l’entrepreneur. C’est ce que la Cour de cassation a posé dans un arrêt rendu par la chambre commerciale le 18 mai 2022.


Source: Legislation
Les droits de l’entrepreneur individuel sur son ancienne résidence principale sont saisissables