La procédure en contestation d’honoraires ne s’applique qu’aux litiges relatifs au montant et au recouvrement des honoraires des avocats. Le bâtonnier et, sur recours, le premier président, ne peuvent pas à cette occasion examiner les manquements de l’avocat à son devoir de conseil et d’information. Ils ne peuvent pas plus sanctionner des irrégularités pouvant affecter la facturation. C’est ce que la Cour de cassation a précisé dans 2 arrêts du 16 juillet 2020.


Source: Justice
Les honoraires de l’avocat doivent-ils être réglés même en cas de manquements ?