Vous disposez de jours de réduction du temps du travail (RTT) que vous ne souhaitez pas ou que vous ne pouvez pas prendre ? Vous voulez pouvoir les monétiser ? La loi de finances rectificative pour 2022 permet aux entreprises qui le souhaitent de racheter les jours de RTT non pris par les salariés. Ce rachat est libre de cotisations sociales et d’impôts sur le revenu dans la limite de 7 500 €.


Source: Legislation
Rachat de jours de RTT par l’entreprise : possible jusqu’à fin 2025