Repas chez l’habitant, chef à domicile, dîner collaboratif, partage de repas, food-surfing, dîner chez des inconnus, traiteur entre particuliers… autant de formules de plus en plus souvent proposées sur de nouvelles plateformes internet. Ces activités se revendiquent d’une économie dite collaborative. Sont-elles totalement libres ou réglementées ? Une réponse ministérielle du 23 novembre 2017 à une question d’un sénateur fait le point sur la question.


Source: Legislation
Restauration entre particuliers : quelles sont les règles à connaître ?