La cotitularité d’un permis de construire permet à l’administration de mettre la taxe d’aménagement à la charge d’un seul des cotitulaires. Cette issue est possible même lorsque la répartition des surfaces de plancher est connue. Il s’agit de la solution énoncée par le Conseil d’État dans sa décision du 17 mars 2022.


Source: Logement
Taxe d’aménagement et permis de construire : plusieurs demandeurs, un payeur !